Soin Post-épilation

Publié le par ppk

Mon cahier des charges d’un soin post épilation :

. Apaiser rapido ma peau sensible

. Atténuer les rougeurs liées à l’épilation

. Nourrir et hydrater

. Pénétrer rapidement

 

 

Pour remplir ce cahier des charges, j’ai voulu des ingrédients simples et efficaces : le macérât de millepertuis, le beurre de karité, le miel.

Après l’épilation, j’ai besoin d’un soin riche pour bien nourrir ma peau, je voulais donc un fort pourcentage de phase grasse.

J’ai élaboré une formule inédite de mon cru et je dois dire que j’en suis plus que contente.

Je ne voulais pas trop d’émulsifiant pour éviter toutes traces blanches qui demandent un massage plus long pour disparaître.

 

La formule en g  (après ajustement on n’arrive pas vraiment  à 100g !)

 

Phase aqueuse (61.1):

 

 

Eau d’avène 30 (Très riche en oligo-éléments et en silice d’où la sensation de confort et de douceur sur la peau et son effet protecteur.Elle diminue la réactivité cellulaire, ce qui lui confère une efficacité pour tous les problèmes d’inflammation cutanée. Apaise les peaux réactives, sensibles ou atopiques. Stimule les défenses immunitaires de la peau. Sa richesse en calcium et en magnésium accélère le processus de cicatrisation de la peau.)

 

Mucilage de carraghénane 27 (Filmogène : forme un film doux non occlusif, renforce le film hydrolipidique de la peau. Protecteur : réduit la perte en eau de la peau, protège de la déshydratation. Stimule, et renforce la peau grâce à sa richesse en minéraux essentiels (calcium, magnésium, manganèse, zinc) Toucher soyeux similaire à ceux des silicones) Apporte du glissant aux émulsions)

 

Miel de thym bio 1.5  (Favorise l'hydratation de la peau, accélère la cicatrisation et la régénération de la peau. Adoucissant, il calme les irritations).

 

Amigel 0.6 (Polysaccharide naturel aux propriétés gélifiantes et épaississantes exceptionnelles. Il stabilise les formules cosmétiques les plus délicates, émulsions ou suspensions. Il donne un toucher d’une douceur incomparable)

 

Pro-vitamine B5 2 (propriétés réparatrices et apaisantes)

 

 

Phase grasse (39):

 

 

Macérât de millepertuis 25 (Anti-inflammatoire, analgésique et cicatrisant)

 

Beurre de karité 10 (Extrêmement riche en insaponifiables et en vitamines. Protège, adoucit et reconstruit la peau)

 

Céralan 4

 

Phase 3/ajouts :

Cosgard 0.6 (conservateur)

 

Huile essentielle de tanaisie annuelle 2 gouttes (Lutte contre les inflammations de la peau, les démangeaisons et les  rougeurs)

 

Absolue de benjoin 4 gouttes (Cicatrisante cutanée, aide à réparer et à régénérer la peau. Antibactérienne, elle favorise l'élimination des microorganismes à l'origine des infections cutanées. Apaisante, elle calme les irritations, adoucissante, hydratante et tonifiante, elle contribue à maintenir l'élasticité de la peau et à préserver sa souplesse).

 

La réalisation :

 

J’ai fait chauffer mon eau d’Avène puis j’ai jeté en pluie l’amigel et j’ai mélangé à la défloculeuse électrique.

J’ai incorporé ma phase grasse préalablement chauffée en mélangeant bien à la défloculeuse dans le bain-marie encore chaud.

L’émulsion s’est formée facilement, une fois refroidie j’ai incorporé le mucilage de carraghénane préparé en amont, le miel, la pro-vitamine B5, l’huile essentielle de tanaisie et le benjoin puis le conservateur.

 

Résultat et verdict :

 

L’émulsion est bien épaisse (elle passe quand même en flacon pompe) et bien stable. Elle a une jolie couleur légèrement bleutée grâce à la tanaisie.

Elle fond littéralement sur la peau, une sensation évanescente assez inédite je dois dire et ce malgré le fort pourcentage de gras.

Je n’ai utilisé que le céralan comme émulsifiant mais le beurre de karité riche en acide stéarique joue le rôle de co-émulsifiant et ma phase aqueuse bien gélifiée contribue à la stabilité de l’émulsion.

Ce soin remplit parfaitement sa mission, la peau est nourrie, apaisée et les rougeurs s’estompent plus rapidement.

Le seul bémol à ce soin est son odeur, j’ai du mal avec l’odeur de la tanaisie, j’ai cherché une synergie sympa sur le calculateur rainbow meadow http://www.rainbowmeadow.com/infocenter/calc_eoblend/blendselect.php mais je n’ai pas trouvé.

Cette structure pourra donc convenir aux personnes que ont du mal à supporter les émulsifiants ainsi qu'aux peaux sensibles des tout petits.

 

Photo0881

 

Publié dans soins du corps

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

estellka 28/06/2011 20:53


wahoo!!! elle a l'air super top de chez top!!!

en plus j'ai découvert des nouveaux ingrédients qui m'intéressent!

saurais-tu dire quel(s) ingrédient(s) ont donné(s) cette super texture fondante?


ppk 29/06/2011 00:03



Je pense que c'est la combinaison amigel/carraghénane avec le céralan qui donne le fondant à la texture. Je ferai d'autres tests et j'essairai de les publier!


En attendant beaucoup moins de rougeurs!



mlk 27/06/2011 16:23


Excellent, j'aime beaucoup la gomme amigel très performante
tu as bien ciblé tes actifs, un peu de calendula , un must tout de même pour les peaux chahutées
mais le miel de thym, utilisé même dans certains hôpitaux est un excellent choix
Je t'envoie mes miens ce soir
Bises amicales


ppk 28/06/2011 23:58



Ah moi aussi je l'adore cet amigel! Figure toi qu'au moment de faire ce soin et ce dans l'urgence estivale, je me suis aperçue que non je n'avais plus de macérât de calendula! Alors j'ai fait
sans! J'en ai même oublié aussi l'allantoïne... cela étant il remplit bien son rôle et finalement c'est plus la structure que je voulais publier!!


Bises Mlk